IMG_0125

A l’occasion de la venue de mes parents đŸ‘« en Mars dernier, nous avons pris le parti de visiter un maximum de chose sur Strasbourg en une journĂ©e top chrono 🕰
Et ce fut, un pari rĂ©ussi ✔
Du moins, nous avons rĂ©ussi, Ă  visiter un maximum d’endroit bien touristiques mais surtout bien jolis jolis !

Pour cause, j’ai dĂ©cidĂ© de vous raconter tout ça mais aussi de vous donner quelques idĂ©es, on ne sait jamais, si vous aussi, un jour, vous souhaitez visiter cette jolie ville, vous qui ne vous y ĂȘtes pas encore baladĂ©s ☀

HabituĂ©s des balades Alsaciennes, vous ĂȘtes bien Ă©videmment concernĂ©s par cet article ! Car je suis riche de dĂ©couvrir de nouvelles idĂ©es pour mes prochaines balades en Alsace, et cela, grĂące Ă  vous 💕

Et je vous en remercieeee d’avance !

Le matin…

Pour commencer, nous sommes arrivĂ©s tout frais, vers 10h30 du matin, soleil en pleine figure, mais que c’Ă©tait bon, ce SOLEIL ☀
Tout Ă©tait finalement fait pour que nous puissions passer une excellente journĂ©e đŸ‘đŸ»

Nous avons donc débuter notre balade en tombant sur cette VIEILLE MAISON :

La maison Kammerzell ✔

IMG_0167

Maison style renaissance, Ă©difiĂ©e en 1589 par Martin Braun et dont les sculptures de la façade reprĂ©sentent plusieurs personnages importants de l’histoire tels que CĂ©sar et Charlemagne (entre autres).
Cette maison est classĂ©e monument historique depuis 1929 🕰

Puis nous avons continuĂ© notre balade, en visitant la sublime…
CathĂ©drale Notre Dame ✔

IMG_0169IMG_0173

CathĂ©drale, dans laquelle, nous avons pu dĂ©couvrir cette jolie mais aussi et surtout, impressionnante horloge astronomique de Strasbourg, classĂ©e, elle, monument historique depuis 1987 🐡⏰

IMG_0170

Malheureusement, nous avons loupĂ© d’1 mn, le moment ou elle se met Ă  sonner et bouger ! L’instant s’est dĂ©roulĂ© Ă  11h, nous sommes arrivĂ©s Ă  11h01,
POISSE !

Enfin ce n’est rien, et s’il y a bien une chose que nous n’avons pas loupĂ©, c’est bien Ă©videmment l’heure du midi, l’heure du dĂ©jeunĂ© quoi đŸœ

Au déjeuner,

Nous ne voulions pas perdre trop de temps Ă  chercher un bon restaurant đŸč
Alors j’ai demandĂ© conseil Ă  Madame Antoine d’amour et Ă  quelques personnes de mon entourage qui connaissent eux aussi, bien les lieux.

Tous, nous ont conseillĂ©, sans hĂ©sitation, de dĂ©jeuner dans une winstube typiquement alsacienne đŸ·

Entre autre, Chez Yvonne et au Saint SĂ©pulcre.
Malheureusement, l’un Ă©tant fermĂ© et l’autre trop onĂ©reux,
nous n’avons pu nous y rendre đŸ‘ŽđŸ»

Ainsi, nous nous sommes rendus chez Flam’s,
resto que Madame Antoine m’avait conseillĂ© en dernier recours 🍅

IMG_0162

Et quelle joie đŸ„‚!

Nous nous sommes rĂ©galĂ©s. Mon pĂšre Ă©tant un bon normand, un bon gros mangeur, il fut ravi ! Et j’avoue que moi aussi.
L’idĂ©e de manger, pour la premiĂšre fois de vraies flam’s alsaciennes m’a bien plu. D’autant plus qu’elles Ă©taient servies Ă  volontĂ©, s’il vous plait 🍕
Alors nous ne nous sommes pas fait prier, et nous nous sommes régalés.

Nous avons pu en dĂ©guster 4 de diffĂ©rents sortes, aprĂšs STOP 🛑 , notre estomac s’est mis Ă  nous supplier d’arrĂȘter.

IMG_0163IMG_0165IMG_0166

Capture d_Ă©cran 2017-05-11 Ă  10.12.29Notre choix ?

Il s’est portĂ© sur :
La Carnivore, de loin la MEILLEURE 🍗
La vĂ©getariene 🍆
La NorvĂ©gienne 🐟
ET la Montbeliard (qui n’est plus sur la carte) 🧀

Une fois le bidon bien rempli, nous sommes repartis đŸŸ

L’aprĂšs-midi…

Tout d’abord, nous nous sommes perdus dans les rues Strasbourgeoises,

IMG_0161IMG_0160IMG_0159IMG_0141IMG_0140IMG_0132

Puis, et comme prĂ©vu, nous sommes partis Ă  la conquĂȘte de la
« Petite France » đŸŒłâ›”ïž

Et Ă  cet instant, bĂȘtas, nous nous sommes vus redevenir de jeunes enfants, les yeux plein d’Ă©toiles, Ă©merveillĂ©s face Ă  tant de
BEAUTE ⭐

IMG_0181IMG_0180IMG_0179IMG_0178IMG_0177IMG_0176IMG_0157IMG_0158IMG_0154IMG_0134IMG_0130IMG_0129IMG_0128IMG_0126IMG_0125

A la fin de notre balade, nous nous sommes donc intéressés à cet endroit majestueux.
Et nous avons appris que ce quartier (dit le vieux quartier) construit au XVe siĂšcles, n’Ă©tait autre qu’une terre d’accueil pour les soldats du roi de France đŸ‡«đŸ‡·đŸ€ŽđŸ» (surnommĂ©s aussi « le mal français »), atteint de la shyphilis, pendant l’occupation du royaume de Naples.
Mais il Ă©tait aussi le quartier des tanneries, des pĂȘcheurs et des meuniers đŸŸđŸ»
AprÚs la seconde guerre mondiale, la petite france a été entiÚrement reconstruite puis classée au patrimoine mondiale de UNESCO en 1988.

Mais pourquoi, « la petite France » ?
Vous allez voir que l’idĂ©e est bien moins jolie que ce quartier.
Souvenez-vous, au XVe siĂšcles, Strasbourg n’appartient pas encore Ă  la France.
Et comme je vous l’expliquais plus haut, cet endroit Ă©tait, Ă  l’Ă©poque destinĂ©, entre autres, Ă  l’accueil des mercenaires victimes de la syphilis. Syhphilis, qui dans ces annĂ©es lĂ , Ă©tait considĂ©rĂ©e comme Ă©tant « la maladie des Français ». Ainsi, ce quartier y hĂ©bergĂ© « le mal français », soit LA PETITE FRANCE đŸ‘đŸ»đŸŽˆ

Et sur ces belles paroles, nous voila arrivĂ©s, Ă  l’heure du goĂ»ter đŸȘ

Au goĂ»ter…

Nous nous sommes installĂ©s pour un prendre petit cafĂ© ☕
Dans un endroit trĂšs sympathique dont je ne me souviens du nom.. đŸ€ŠđŸŒâ€â™€ïž
(TRISTE)
J’avais pris une photo, mais impossible de la retrouver, si jamais l’endroit vous est familier, n’hĂ©sitez pas Ă  raviver ma mĂ©moire…
Merci d’avanceeeee đŸ’đŸŒ

IMG_9975IMG_9976IMG_0138

Pour ceux qui souhaiterait s’y rendre, je vous donne un indice :
Il se trouve en face de cette jolie façade 🌾

IMG_0140

En fin de journĂ©e…

Nous nous sommes trouvés intrigués par cette jolie demeure, aux allures de chapelle, se trouvant au coeur de la Krutenau (vieux quartier de Strasbourg) !

IMG_0143IMG_0145

Un Alsacien de longue date qui passait alors par lĂ , a probablement vu dans nos yeux et sur nos tĂȘtes, notre surprise, et est donc venu vers nous… đŸ‘ŽđŸ»

Pour nous expliquer,

Qu’il Ă©tait une fois… 

Cet endroit fut, au XVIe siĂšcles, bel et bien une chapelle!
Chapelle qui dĂ©sormais, et ce depuis 1880, est devenue un restaurant que l’on nomme maintenant : « Le renard prĂȘchant ».

Le renard prĂȘchant,
pourquoi ?

Et bien je vais tenter de vous expliquer ce que j’ai moi mĂȘme compris de l’histoire :

Autrefois, dans ce vieux quartier, vivaient des pĂȘcheurs, des bateliers et des marins. Et tout juste dans ces bĂątiments, y vivaient, un pĂȘcheur et un Ă©leveur de canard, tous deux voisins. L’Ă©leveur de canard, lui, profitait de la tombĂ©e de la nuit, pour dĂ©rober à son voisin pĂȘcheur, nombreux de ses poissons. Ce dernier pas bĂȘte et un brin perspicace, se rendra compte de la supercherie et lui vola en retour, nombreux de ses canards. Et pour se dĂ©fendre, il ne peina pas Ă  dire que le voleur n’Ă©tait autre qu’un renard. Renard mais aussi dindon de la farce, qui Ă©tait aussi connu sous le nom de Mr Fuchs, et qui occupait la maison n°6 du quartier oĂč la peinture d’un renard prĂȘchant ornĂ©e sur la facade.

D’ailleurs et pour la petite histoire, auparavant, du moins jusque dans les annĂ©es 1970, les ouvertures de la rue se nommaient, l’impasse aux canards et l’impasse au renard.

VoilĂ  voilĂ .

Merci Monsieur pour ces jolies infos.

Et le meilleur pour la fin…

(ironiquement parlant bien Ă©videmment),
nous sommes tombés sur cette belle enseigne :
« Le chat perché »

IMG_0141

Malheureusement pour nous, cet endroit qui n’est autre qu’un bar, Ă©tait fermĂ©.
Mais ce n’est pas tout, ce n’est pas non plus un bar Ă  chats mais un bar Ă  vins.
Ce qui ceci Ă©tant, est aussi trĂšs bien, mais ce n’est pas un bar Ă  chats quoi,
tristesse đŸŸđŸ˜Œ

Le soir…

La journĂ©e s’achĂšve Ă  18h, avec peine mais beaucoup de paillettes dans les yeux 👀 , car il n’y a pas Ă  dire, nous en avons vu de toutes les couleurs, et tout juste de quoi enrichir nos tĂȘtes et embellir nos coeurs ♄
Vivement la prochaine ✹

IMG_0174

Je vous le dis moi, les Strasbourgeois sont pleins de joie 🌾🎈

ADRESSES.

Maison Kammerzell, place de la cathédrale au numéro 16.
Cathédrale Notre Dame, place de la cathédrale.
Flam’s restaurant, rue des frĂšres au numĂ©ro 29.
La petite France, située au coeur du vieux quartier.
Le restaurant, « Le renard prĂȘchant »,  rue de Zurich au numĂ©ro 34.
« Le chat perché », bar Ă  vins, place d’Austerlitz au numĂ©ro 5.

Bisous bisouuuuus 💕

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :